Claude Lamy a commencé sa carrière dans le domaine de l’art dans le cercle de la famille du sculpteur Paul Belmondo qu’il a fréquenté à Paris dans les années 70.

A la recherche de ses racines auvergnates, il quitte la capitale pour Clermont-Ferrand et collabore avec le galeriste et décorateur Jean Jury.

Claude Lamy devient courtier en œuvres d’art en 1988 et organise plusieurs ventes importantes de Picasso, Miro, Kandinsky, Chagall, Giacometti et Calder par le biais de salles de ventes de province.

Il est, en particulier, à l’origine d’une vente fameuse d’œuvres de Picasso à Aurillac, dans laquelle un record international a été atteint pour le « vase aux danseurs et aux musiciens », adjugé à l’époque 400.000 Francs soit 61.000 Euros. Dans la même vente, une nature morte de Clavé et les « soleils » de Tarkoff ont été vendus à des prix jamais atteints jusqu’alors.

Claude Lamy fonde la maison « Arthur et compagnie » en 1990. L’établissement est fier d’avoir vendu les grands maîtres de Paris : Picasso, Marquet, Monet, Van Dongen

Expert et spécialiste de l’œuvre du fresquiste Louis Dussour, il travaille à l’écriture du catalogue raisonné de son œuvre.